La nouvelle offre d’auto-consommation d’énergie

L’essor de la haute technologie a vu apparaître les panneaux solaires destinés à capter de l’énergie pour l’usage des particuliers. Dans les grandes villes, les installations de ces équipements sont maîtrisées par une grande majorité de la population. Se déconnectant du réseau des grands distributeurs, ces particuliers produisent eux-mêmes leur propre énergie, répondant à leurs exigences et consommation. Par la même occasion, le marché de l’énergie leur offre également les possibilités et opportunités de vendre librement leur surplus de production aux autres particuliers et même aux gestionnaires du réseau national de distribution. Par conséquent, cette grande innovation remet en question les conditions de l’énergie centralisée des réseaux de distribution.

Réparation ventilation

Tout le monde aimerait en savoir plus dans le domaine de l’électricité et voir en vidéo comment pratiquer certaines interventions qui expliquent comment faire et comment fonctionne les éléments électriques. Il suffira de parcourir nos pages sur notre site pour en apprendre dans les détails. Nous vous conseillons cependant de faire appel à de vrais professionnels pour mettre en pratique un dépannage ou une installation qui pourrait paraitre simple mais peut s’avérer dangereuse malgré tout.

L’apparition des panneaux solaires

S’il est facile de capter l’énergie par divers équipements, l’installation des panneaux solaires sur les toits ou dans les jardins des particuliers a fait tilt.

Se basant sur les systèmes de production des grandes centrales électriques, la technologie a mis au point l’installation des nouveaux équipements éventuellement couplés à une batterie pour stocker l’énergie capté pour une autoconsommation. Ces équipements ne sont pas connectés au réseau de distribution électrique. Ce procédé a été adopté avec la volonté des clients de produire soi-même son énergie pour des raisons économiques, techniques et sociétales.

L’équation économique plus favorable à l’autoconsommation

Selon les statistiques observées par les réseaux de grande distribution, un grand nombre de particuliers ont installé des panneaux solaires sur leur toit dans les grandes villes. Economiquement, ces clients ont intérêt à vendre toute l’électricité qu’ils produisent, car le rachat de l’énergie pour leur propre consommation revient moins cher et ils y gagnent forcément. Autrement, ils peuvent procéder en toute liberté en une autoconsommation sans aucune vente au réseau central de distribution. La formule économique est ainsi plus favorable car entre la hausse de la facture d’électricité et la baisse des coûts liée au photovoltaïque, l’autoconsommation devient de plus en plus compétitive. Il faudrait prendre en compte les coûts initiaux d’une installation photovoltaïque à 10000 euros pour 2 KW sans compter le coût de la batterie s’élevant à partir de 6000 euros environ.

Une installation photovoltaïque de 10 mégawatts par an peut convenir à un nombre assez élevé de clients. Les résultats acquis se répercutent sur le système de transport et de distribution de l’énergie par les centrales. Mais l’impact ne va pas bouleverser le système et le financement appliqués par les gestionnaires du réseau électrique.

Après mure réflexion, Les gestionnaires ont décidé que la négociation du prochain tarif appliqué pour l’utilisation des réseaux sera axée sur les volumes d’énergie transportés et les services rendus. De cette manière, une taxe sera appliquée sur la puissance installée. Outre les particuliers, l’autoconsommation sera également applicable sur l’habitat collectif, tout un quartier et attire par la même occasion l’attrait du secteur tertiaire

Les conditions requises pour l’acquisition d’une installation en auto communication

Les installations photovoltaïques se sont apparus sur le marché pour proposer l’autoconsommation de l’énergie produite avec certaines précisions. Comme les demandes se sont multipliées, les concepteurs de l’installation préconisent aux particuliers une seule offre pour une autoconsommation d’électricité. Des batteries de stockage sont ajoutées en option.

L’offre en question reprend les mécanismes habituels du réseau de distribution. Les études, et des démarches administratives, et de l’installation sont inclus dans l’offre. Lee client signera une convention d’autoconsommation. Mais les conditions restent assez floues. Effectuée à partir des installations, L’injection de l’énergie sur le réseau est interdite. Toute l’électricité produite est censée être consommée sur place. Toutefois, à moins de recourir à un système de stockage, une part du courant générée par les panneaux débouchera toujours dans les lignes. Le statut légal de ces électrons reste à déterminer.

L’installation se révèle déjà intéressante pour les équipements non intégrés au bâti. Les tarifs d’achat sont alors inférieurs à 15 c€/kWh. Dans le cas des systèmes intégrés au bâti, le tarif s’élève encore à 24,64 c€/kWh. L’autoconsommation relève alors du pari sur l’augmentation future des coûts de l’électricité.

Le chauffe-eau comme système de premier stockage

Pour augmenter le taux d’autoconsommation, le concepteur fournit au client l’infrastructure photovoltaïque complète. L’équipement s’assortie avec un boitier électronique conçu spécifiquement pour définir le stockage maximal d’énergie. Ce boitier est installé dans le tableau électrique. Avec une production maximale des panneaux photovoltaïques, l’appareil peut allumer un chauffe-eau électrique. Ce boitier sert à enregistrer par la même occasion les données de production et consommation du bâtiment.

Pour obtenir de meilleurs résultats, il est conseillé d’adopter le système de stockage avec la pose d’une armoire électrique dont les dimensions seront assez grandes pour contenir des batteries fabriquées par le même concepteur

Le système est modulable et sa capacité peut atteindre 3,2 ; 6,4 ou 9,6 kWh. Pour une installation classique avec 3 kWC de panneaux associés à une capacité de stockage de 3,2 kWh, la société indique un prix de 17200 euros. Si la durée de vie des batteries s’avère équivalente à celle des panneaux (environ 25 ans. Le système d’autoconsommation préconisé est modulable. Sa capacité peut atteindre 10 kWh environ. Pour information, une installation classique avec 3kWc de panneaux disposant d’une capacité de stockage de 3.2 KWh coûte environ 17 200 euros.

Bien entretenus suivant les normes, les batteries et les panneaux photovoltaïques peuvent rester fonctionnels environ 25 ans. Cet investissement serait fortement rentable. le prix du kWh produit par le dispositif tournerait autour de 23 centimes d’euros, bien loin de la concordance avec le réseau central de distribution d’énergie.

Vos dernières recherches sur La nouvelle offre d’auto-consommation d’énergie : electricité entreprise Saint-Cheron, electricite auto, les installations électriques 94880, sécurité électricité, electricien tarif Creteil 94000, raccordements électriques, dépannage électrique Villennes-Sur-Seine 78, sécurité installation électrique, auto entrepreneur electricien batiment Vaujours , électricité industriel, la sécurité électrique 94340, artisan electricien, tarif electricien prise Paris 3 75003, formation installation électrique, cherche emploi electricien batiment Bonnieres-Sur-Seine 78, outils pour électricien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *